Skip to main content

“Numérique et écologie _ Meilleurs ennemis.” Une conférence de Florian Guillanton

“Numérique et écologie : “Meilleurs ennemis”.
Florian Guillanton, jeune designer, est profondément engagé. Co-fondateur de Ctrl S, agence qui accompagne les sociétés sur la transition énergétique autour du numérique.
Sa conférence a été brillante, et passionnante. Merci!
Première conférence de l’année, portée par la France Design Week, évènement national, pour la promotion du Design! #design #etudiantendesign #conference #energie #energiedurable #creativité #bachelordesign #masterdesign #ecologie CCI Campus Centre #francedesignweek

Jury de fin de cycle des Bachelors 3e année!

Quelle journée !
Merci aux jurys de talent qui toute la journée ont avec bienveillance et professionnalisme jugé de la soutenance des books des étudiants.
Sous la presidence de Béatrice Mariotti, immense designer, vice Presidente de l’agence Carré noir à Paris, et par ailleurs enseignante en Design, le jury fut de haut vol! Avec Paul Groves, directeur de creation à l’agence W&cie à Boulogne, Helene Gendrillon, de l’agence Team Creatif à Paris, Elise Urbanski, graphiste designer au studio Elski à Orleans, Salim Bonniere, directeur artistique de l’agence Kubilai, à Tours, et Joan Penhoud, designer digital à l’agence Buzznative à Orleans. Merci à vous.
Bravo et merci les étudiants!
Nous avons travaillé avec vous parfois 4 ans, 3 ans ou même une année. Et nous allons encore continuer avec certain.es encore 2 ans en Master.
Quel parcours, ensemble! Quel chemin! avec la crise covid, les cours en visio, le manque de vous, de nous! Et quelle jolie fin de cycle, avec cette année en alternance, pilotée avec brio par Stephanie Bardoux.
Bravo et merci d’être vous.

Fin de l’année!

L’année était belle, et nous avons même pu nous retrouver, en présentiel, ensemble, tous ensemble. Travailler, beaucoup, beaucoup! Mais rire aussi, beaucoup, beaucoup! L’année s’est terminée joyeusement

Et l’école, c’est ça aussi!

Conférence exceptionnelle : Mundiya Kepanga, chef Papou!

Mundiya 2
affiche-frères-darbres

Jeudi 30 juin, 20h. Entrée libre!
Conférence de Mundiya Kepanga, Chef Papou.

A l’occasion de la semaine internationale à l’école, lors de laquelle les étudiants de B3 travailleront un sujet de design avec un designer graphique anglais, et en anglais, nous parlerons le Pidgin!

Présentation du film « Frère des arbres », et discussion, avec la traduction française de Marc Dozier, journaliste Grand reporter.

Leader de la communauté de Kobe Tumbiali, Mundiya Kepanga est un chef respecté de la tribu des Hulis en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Vivant au coeur de l’une des dernières forêts primaires, il y mène une vie traditionnelle dans la région de Tari.

Engagé pour la défense de l’environnement et tout particulièrement la forêt primaire, il nous invite à réfléchir sur le regard que nous portons sur les peuples autochtones et sur nous-mêmes.

Auteur, avec Marc Dozier de plusieurs films et ouvrages,  il est aujourd’hui une voix des peuples autochtones et un observateur du monde qu’il commente de façon très personnelle.

La rencontre se promet d’être exceptionnelle, et pour nos étudiants en particulier, une chance et une très grande ouverture !

LES MERCREDIS DU DESIGN. 1er juin, de 18 à 19h : “De la Prépa au Master”. WEBINAIRE.

Les mercredis du design, conférence en visio! Mercredi 1er juin de 18h à 19h

LE LIEN : Cliquez ici pour participer à la réunion

Etic propose un parcours complet, depuis la proposition d’une année préparatoire, un Bachelor en 3 années suivi d’un Master en 2 années.
Sur ce parcours, les 3 dernières années en alternance.
Cette conférence en visio permet d’en savoir plus et de mieux connaitre la proposition pédagogique.

 

LES MERCREDIS DU DESIGN : “Fais ton book”. Webinaire

11 mai de 18h à 19h.

Conf’Etic en Webinaire  : Fais ton book!

Un book, autrement nommé “Portfolio” ou “Dossier de travaux”, c’est le sésame pour rentrer en école d’art ou d’arts appliqués.

Mais comment faire? Que demandent les école? Et qu’est-il demandé à Etic?

Nos conseils en conférence en visio. Une heure de conseils, de réponses à toutes vos questions!

Cliquez ici pour participer à la réunion

Stage d’initiation aux arts plastiques

Stage de printemps!
Nous profitons des vacances pour accueillir des jeunes désireux de s’initier aux arts plastiques…
Elles sont en seconde, première ou Terminale. Soutenues par des intervenants professionnels, eux même pédagogues, elles s’essaient au croquis, à la perspective, à la couleur, à la création de personnages… Initiation courte mais intense!
Prochain stage en juillet!

Samedi 9 avril : Soutenance ouverte!

Ce samedi 9 avril, c’était soutenance ouverte pour les B1 et les B2!
Présentation des affiches pour le nouveau concours international de Poster for Tomorrow! « Do the right thing »… « soyons les meilleurs etres humains possibles ».
Vaste programme à la veille des élections présidentielles!
Les étudiants ont soutenu leurs propositions devant une assemblée au public divers et bienveillant!
Il faudra retravailler encore, et les projets seront proposés au concours.
Bravo!

 

Journée pédagogique avec la Maison de le BD!

Partenaires de Bd BOUM – Maison de la bd, nous accueillions le colloque autour du dessin de presse organisé par nos chers voisins!
Colloque national, journée de réflexion pour les enseignants, et à laquelle ont participé nos étudiants.
Conférences passionnantes!
Une première, par Laurent Bihl, universitaire, maître de conférence, autour de la histoire du dessin de presse en France.
L’après midi, 2 interventions magnifiques : le témoignage de Coco, dessinatrice de presse rescapée de Charlie Hebdo et aujourd’hui dessinatrice à Libération. Elle vient d’être primée au festival BDBoum pour son ouvrage « Dessiner encore ».
Puis Zainab Fasiki, venue de Casablanca, nous parler de son ouvrage primé à Angouleme,
Hshouma (La Honte), plaidoyer « pour la liberté des mœurs, de la sexualité, de l’amour, et dénonce une société corsetée, génératrice de frustrations et de violences ».
Occasion avec les deux autrices successives de débattre sur la question de la censure, et du pouvoir, immense, du dessin.

Nos étudiants ont de l’audace et du talent !

Portrait : Marion, lauréate 2021 de la Bourse Zellidja 2021

Marion Rossini, étudiante en B2 a été lauréate de la Bourse Zellidja.

Bonjour Marion ! En 2021, tu as été lauréate de la Bourse Zellidja. C’est quoi cette bourse ? Cela consiste en quoi ?

C’est une bourse attribuée aux jeunes de 16 à 20 ans qui offre l’opportunité de partir seul(e) un mois à l’étranger ou en France pour mener une étude sur le sujet de son choix. Ils recherchent des jeunes motivés, qu’ils soient passionnés par leur sujet ou juste curieux d’en savoir plus, pour mener à bien ce voyage qui est un vrai pas vers l’indépendance.

Pourquoi as-tu eu le désir de postuler, et comment as-tu été accompagnée à chaque étape ?

J’avais beaucoup entendu parler de cette bourse dans mon école et on nous encourageait vraiment à y postuler. Cela me semblait être une opportunité à saisir alors j’ai tout fait pour monter un dossier solide pour postuler.

J’ai beaucoup été soutenue par mes proches, famille amis et professeurs, au moment de postuler. Une fois mon dossier déposé j’ai été sélectionnée pour rencontrer le jury de mon département. Ils étaient là pour vérifier avant tout si j’avais bien prévu mon voyage et si j’étais en capacité de rebondir en cas d’imprévu. Ils ne peuvent pas envoyer une personne sans arme seule face au monde.

Une fois cet entretien passé mon dossier a été retenu et j’ai pu avec mes parents préparer au mieux mon départ. J’ai du ouvrir une cagnotte en ligne pour acheter le matériel nécessaire à mon voyage, et j’ai réalisé à ce moment là que les gens étaient très solidaires.

Quel a été ton sujet ?

J’ai décidé de partir un mois étudier la vie isolée en montagne. Suite au confinement j’ai pu constater qu’un grand nombre de personnes vivaient extrêmement mal cette solitude, ce qui étonnamment n’était pas mon cas. J’ai donc voulu comprendre pourquoi le solitude était si souvent vu comme quelque chose de néfaste et pourquoi au contraire certaines personnes étaient en recherche de solitude dans leur quotidien.

Donc tu es partie seule en montagne… Belle expérience ! Mais de ton coté, qu’en retires-tu ? Qu’as-tu rendu comme retour de cette expérience ? Encourages-tu les jeunes à vivre cette expérience ?

Me retrouver seule m’a apporté beaucoup de réponses, réponses qui étaient d’ailleurs loin de ce que je pouvais imaginer. La phrase de conclusion de mon voyage aura été « c’est en se retrouvant seul qu’on retrouve notre humanité ». À première vu cela semble incohérent mais en écrivant mon compte rendu cela a prit tout son sens.

Me retrouver seule m’aura permis de me recentrer sur moi, de mieux me comprendre, mieux m’écouter.

J’encourage évidemment les jeunes à vivre cette expérience. À l’heure ou on a tous été privés de voyager, de s’évader ou même de rêver, ce voyage est une occasion non pas de partir bronzer sur une plage ou de faire du shopping, n’allez pas penser qu’il s’agit là de vacances, mais plutôt une occasion de découvrir réellement un pays, de donner vie à un projet qui a du sens. Cela permet d’accomplir quelque chose pour soi, de se dépasser, de se prouver qu’on en est capable.

Merci Marion, c’est formidable. Belle continuation !