interviews

en questions

Après 4 années passées à l’école, l’obtention de son Bachelor Design Graphique en septembre 2017 et un stage chez « Étape Graphique », Valentin nous retrace son parcours et nous dévoile ce qui fait son quotidien désormais.


Bonjour Valentin, Tu as terminé ton cursus à l’école en 2017, après 4 années d’études. Depuis tu as déjà fait un beau parcours. Tu peux nous en parler ?

Valentin : Oui j’ai terminé mon Bachelor en Septembre 2017. Je sortais d’un stage fabuleux et formateur chez « Étapes graphiques« , et j’ai tout de suite été embauché dans l’agence « 14 septembre« .

Ok, mais reprenons depuis le début : avant Etic, tu faisais quoi ?

Valentin : J’ai fait un Bac Pro Technicien du Bâtiment Assistant d’Architecte. Au début, je voulais continuer en archi, mais je n’ai pas été pris aux concours ; j’ai décidé de faire la prépa à Etic, conseillé par un ami, sans savoir vraiment ce que je ferai après. Comme une année de mise au point et d’apprentissage. Finalement, après la prépa, j’étais intéressé par le design graphique, et j’ai continué. C’est ma sensibilité à l’architecture et à la structure, qui m’a fait aimer ça ! La construction d’une image, ou d’une mise en page, c’est de l’architecture en 2D !

Toutefois, les études ont été difficiles et j’ai commencé à me sentir à l’aise en fin de BTS2 seulement. J’avais des difficultés à l’écrit et à l’oral (et cela reste mes points faibles…). Il était important pour moi de faire le Bachelor pour affiner me connaissances et peaufiner mon book.

Du coup, il fallait que tu trouves une entreprise pour faire ton stage ?

Valentin : Oui, et là, j’ai été ambitieux ! j’avais plusieurs possibilités, et j’ai décidé de tenter mon rêve : aller là où l’on présente le meilleur du graphisme : chez Pyramyd, et notamment pour le magazine Étape (Étapes est LA revue française du graphisme et du design !).
J’ai travaillé mon book, et la rencontre avec Michel Chanaud, Directeur de publication, a été déterminante. Le feeling est passé tout de suite, et j’ai été pris.
J’ai eu la chance très vite d’être sur la mise en page, et j’ai sorti mon premier magazine !


et après Étape ?

Valentin : Grâce à une rencontre lors de l’expérience chez Pyramyd, j’ai obtenu un RDV à « 14 septembre« , et là, de nouveau ça a matché dès le premier entretien !

C’est quoi comme Agence, « 14 Septembre » ?

Valentin : « 14 Septembre », c’est une agence qui construit des stratégies d’influence pour les grands acteurs du design, de l’architecture, de la gastronomie et de l’hôtellerie.
L’agence mène des actions média créatives et pertinentes. L’expérience, la curiosité et les savoir-faire permettent aujourd’hui de monter des opérations complètes en France comme à l’International. L’agence s’est déployée à Paris, Lyon, Milan, New york, Londres et Tokyo.

Je suis devenu directeur artistique. Je crée les visuels, avec plusieurs propositions de planches tendances, et thèmes, et après le choix du client, je décide de tout (photographes, etc.).
Je gère la scénographie des stands de marque. Dans ce cas, je fais des croquis, et puis des plans. Idem pour préparer les photos : croquis pour les idées, puis mise en scène, planches tendances, et le photographe réalise après !
Tout cela a confirmé que, d’une part les rencontres sont primordiales, et puis que mon ambition personnelle me guide : j’ai envie d’être heureux dans ce que je fais, en donnant le meilleur de moi-même. C’est un challenge constant.

Nous sommes très heureux de t’avoir eu comme étudiant. Mais toi, que retiens-tu de l’école ?

Valentin : Moi, l’école m’a appris la technique, bien sûr, mais d’une façon générale, la créativité… chercher des concepts, et des créations graphiques qui aient du sens… (via les cours de Fred, de Stéphanie…). J’ai appris à avoir confiance en moi.
Enfin, j’aime être dans un collectif, et l’école Etic, c’est ça. C’est un échange : l’école est là pour moi, et moi je suis là pour l’école. C’est une question de confiance et de respect mutuel. Ici les relations humaines sont fortes. Les profs sont là pour nous.

Oh… merci Valentin d’avoir si bien compris l’esprit de l’école. Bonne route à toi !

 



interviews / suite

X